Les orientations scientifiques

L’équipe RISC-E a pour vocation de développer des recherches transdisciplinaires – le point de vue d’une discipline par une autre – et interdisciplinaires – la découverte de nouvelles frontières scientifiques – sur les systèmes complexes environnementaux . La complexité, telle que nous la définissons, décrit les multiples interactions qui existent entre les systèmes physiques, biologiques etou sociaux, pour une problématique donnée, et dont la dynamique résultante n’est pas simplement la somme des interactions élémentaires. L’objectif de l’équipe RISC-E est de permettre la compréhension de ces problématiques par des approches qui combinent mesures, modèles et théories, avec une vision la plus pluridisciplinaire possible.

Un des objectifs de l’équipe RISC-E sera de développer des questions génériques, souvent très fondamentales, qui se posent pour la grande majorité des systèmes étudiés :

  • La mesure de l’hétérogénéité des milieux, sa contribution à leur dynamique ;
  • La caractérisation des sous-systèmes critiques sur le comportement macroscopiques ;
  • L’émergence d’organisations spatio-temporelles, ou à l’inverse les dynamiques catastrophiques ;
  • La phénoménologie « mésoscopique » (échelle de la modélisation spatialisée) ;

D’une manière générale, les thématiques précitées renvoient à la question du changement d’échelle qui fait passer de l’entité élémentaire à la dynamique macroscopique.

  • La prédiction (modélisation inverse, le cas des systèmes peu contraints, …) ;
  • Les modèles d’incertitude ;

Ces recherches vont dans le sens d’une compréhension non seulement qualitative mais quantitative des problématiques pour construire les outils qui permettront une meilleure appréhension sociétales des questions environnementales afférentes. Une des priorités scientifiques sera le développement des modèles, analytiques, numériques ou expérimentaux, qui permettent de tester des hypothèses théoriques sur de nombreux systèmes. L’équipe s’emploiera aussi à valoriser le développement des méthodes de mesure et de modélisation par le biais de projets techniques qui faciliteront à terme le travail des étudiants et des chercheurs.

Mis en ligne le