Les déformations tectoniques : modélisations et observation

Par Peter Cobbold, Lundi 17 octobre 2011, 14:00-15:30

Les déformations tectoniques de l’écorce terrestre résultent d’interactions complexes entre forces en présence, propriétés rhéologiques et conditions aux limites, auxquels s’ajoutent les effets de flux thermiques, pressions en profondeur, passages de fluides, etcetera. Pour comprendre quels sont les paramètres essentiels, le scientifique se sert de modélisations. Il n’empêche que la réalité ne sera accessible in fine qu’à travers l’observation et l’analyse. Pour illustrer mes propos, je passerai en revue les différentes méthodes de modélisation, à commencer par les expériences sur modèles analogiques, sujets aux normes de dimensionnement. Si la modélisation numérique prend le pas, l’expérimentation en laboratoire continue à fournir des résultats utiles, notamment pour les systèmes très complexes, faisant intervenir les phénomènes d’érosion en surface, ou de passage de fluides en surpression.

Retour au programme de l’école 2011

Mis en ligne le samedi 9 juillet 2011